cv

Nicola Denis est née en 1972 à Celle (Allemagne du Nord). Après une année d’études linguistiques à l’Institut Catholique de Paris en 1991/1992, elle étudie la germanistique, l’histoire de l’art et la romanistique à l’Université de Cologne. Son mémoire de maîtrise sur différentes traductions du Misanthrope de Molière est suivi d’un doctorat obtenu en 2001 avec une thèse en littérature comparée intitulée Tartuffe en Allemagne (Éditions LIT 2002). Depuis 1995, elle vit avec son mari et ses quatre enfants dans l’ouest de la France.

Depuis 2002, Nicola Denis travaille comme traductrice littéraire.

Elle est membre de l’Association allemande des traducteurs littéraires (VdÜ) et participe régulièrement aux réunions annuelles du VdÜ à Wolfenbüttel (Basse-Saxe). En juin 2014, elle y a animé l’atelier „Musik ist nicht gleich Musik“.

Pour « Der dünne Putz Menschlichkeit » (Michel Terestchenko), « Céline » (Philippe Muray), « Ballade vom Abendland » & « Kongo » (Éric Vuillard) et « U–713 oder die Unglücksritter » (Pierre Mac Orlan et Gus Bofa) elle a reçu des bourses de traduction par le Fonds allemand des traducteurs (DÜF).

Nicola Denis avec/mit Éric Vuillard
Nicola Denis avec Éric Vuillard
(photo : Konrad-Adenauer-Stiftung, Bonn)
Nicola Denis avec/mit Jean-Loup Trassard
... avec Jean-Loup Trassard (photo : Raphaël Denis)
Nicola Denis @ VdÜ à/in Wolfenbüttel
... à la réunion annuelle du VdÜ à Wolfenbüttel (photo : Ebba D. Drolshagen)